Vintherine : le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 19 octobre 2012

Géolocaliser ses photos manuellement

J'ai expliqué dans un billet précédent comment j'utilise mon GPS pour géolocaliser automatiquement mes photos. Mais il arrive parfois que l'on ait à procéder manuellement :

  • soit que l'on ait oublié son GPS
  • soit qu'il soit inutilisable (photos d'intérieur par ex:)

Il est possible alors de géolocaliser à posteriori en pointant sur une carte l'endroit supposé où ont été prises les photos. Il existe pour cela metadataEdit, un kipi-plugin à utiliser dans Digikam. Il suffit d'activer le plugin dans le menu Configuration > Configurer digikam > Modules externes kipi > Cocher "KIPI Pictures Metadata Editor". Sélectionnez ensuite un lot d'images puis allez dans le menu Image > Géolocalisation.
Seulement voilà :

  • Digikam me semble être une gigantesque usine à gaz bien trop longue à charger.
  • Localiser un point précis sur Google Map ou sur Open Street Map c'est pas une évidence. Comparez avec un fond de carte IGN, juste pour voir...

Autres solutions : oqapi, à laquelle je n'ai pas adhéré davantage.

Donc je me suis fendu d'un petit script que je peux directement utiliser dans un navigateur de fichier comme Nautilus ou Thunar, en combinaison avec un navigateur web.

Lire la suite...

mardi 26 juin 2012

Récupérer des données malencontreusement effacées.

J'ai accidentellement supprimé un répertoire contenant les photos de notre super week-end du 11 novembre dernier dans les gorges du Verdon. Ne me demandez pas comment j'ai fait mon compte, ce serait trop long à raconter, mais si j'écris ce billet vous vous doutez que je ne suis pas resté les bras croisés à pleurer sur mon sort.

Premier réflexe, ne plus toucher à mon PC pour ne pas aggraver mon cas : je savais en effet qu'effacer un fichier consistait simplement à enlever un pointeur dans le système de fichier. Tant qu'on n'écrit pas sur l’espace libéré les données elles-mêmes ne sont pas perdues.

Lire la suite...

dimanche 9 octobre 2011

Firefox 7

La dernière version du navigateur Firefox apporte, paraît-il, de nombreuse amélioration, particulièrement en termes de vitesse. Toutefois l'idée de simplifier le comportement dans la barre d'adresse en supprimant le protocole (http://) ne me semble pas une bonne idée. Même pour madame Michu qui finira de confondre le web et Internet.
Pour revenir au comportement normal saisir about:config dans la barre d'adresse, rechercher la chaîne "browser.urlbar.trimURLs" et passer la valeur à false

samedi 8 octobre 2011

Gérer ses photos

Une idée commune est de renommer ses photos en fonction du lieux et de la date/heure. Comme souvent la ligne de commande offre une solution infiniment plus facile et rapide que les clicodromes, en utilisant les données exiv contenues dans les photos elle-mêmes. Préalable, installer le programme qui va bien. Sous Debian et dérivés : sudo apt-get install exiv2.

La commande que j'utilise ensuite est :
exiv2 -r prefixe_%Y%m%d_%H%M%S_:basename: mv *.JPG

  • - prefixe = ce que je veux, en l'occurrence le lieux. Comme toujours j'évite les caractères spéciaux et remplace les blancs par des _
  • - %Y%m%d_%H%M%S = année mois date heures minutes secondes
  • - :basename: = ancien nom de fichier tel que donné par l'appareil photo, utile principalement si l'on utilise le mode rafale et que 2 photos ont été prises dans la même seconde.
  • - mv = action de renommer

Ne pas hésiter à utiliser man exiv2 pur afficher une aide complète et toutes les options.

Encore faut-il que les données exiv contenues dans les photos soient bonne ! Malencontreusement le week-end dernier mon appareil c'est réinitialisé au 1er janvier 2000 0h00 sans raison apparente :(

Pour corriger cela j'ai trouvé le programme jhead (sudo apt-get install jhead)

jhead -da2011:10:01/16:30-2000:01:01 *.JPG

  • -da = option de datage
  • 2011:10:01/16:30 = date/heure de la première photo concernée
  • 2000:01:01 = date erronée de la première photo concernée

Toute les photos du répertoire ont été rectifiées avec la bonne date/heure, le décalage dans le temps étant effectué par calcul. Encore une fois man jhead sera utile à maitriser toutes les options possibles.

lundi 26 janvier 2009

Rappel de la dernière commande

Dans une console !! rappelle la dernière commande. En un sens c'est identique à l'utilisation de la flèche haut mais cela permet quelque chose de plus : si on a oublié le sudo pour une commande réservée à root, plutôt que de retaper la commande, exécuter sudo !!

Ouvrir un dossier ou un document en tant que root

Sur la barre gnome cliquer avec le bouton droit, choisir ajouter au tableau de bord puis lanceur d'application personnalisé.

Commande : gksudo "gnome-open %u"

choisir une icône, un nom et un commentaire qui vont bien

Ensuite dans Nautilus prendre un fichier ou un dossier et le lâcher sur l'icône du lanceur

NB : les fichiers seront exécutés avec l'option par défaut de root. Il est possible de modifier la commande de celle-ci dans Nautilus (bouton droit, propriétés, ouvrir avec)