Le massif de Belledonne est peu parcouru par les annéciens, qui ne sortent de leurs Aravis que pour grandes courses du Mont-Blanc et de la Vanoise. Et pourtant voilà encore un paradis du ski à tout juste 1H30 de voiture, dont je garde d’excellent souvenirs depuis l'époque mes études à Grenoble (il y a 40 ans ). J'ai donc fait la proposition de la Croix de Belledonne à un groupe d'amis, et nous voilà parti ce beau mardi d'avril, ni trop tôt (faut que la neige décaille) ni top tard (faut pas que ce soit de la soupe). Certes il faudra porter jusqu'au sortir de la forêt, mais comme la route est ouverte jusqu'au prés Raymond cela devrait être supportable.

Au niveau de l'itinéraire le seul piège est au niveau du col du Pra : il faut éviter de redescendre vers le refuge et s'enfiler dans un vallon plutôt étroit sur la gauche, en direction de lacs du Doménon. Et là, flemme de sortir la carte du fond du sac, jolie trace devant nous... Hé, ça me rappelle quelque-chose !

Bref à la place de la Croix de Belledonne nous voilà parti vers la Grande Lauzière. Et tout comme la semaine dernière nous n'avons rien perdu au change. Au lieux d'une longue bavante nous nous somme trouvé au pied d'une magnifique combe, à la pente raisonnablement soutenue(*), et comme nous ne nous étions pas tromper sur l'horaire (on ne peu pas se tromper tout le temps) nous eûmes droit à une neige parfaite, tant à la montée qu'à la descente. Bref, une randonnée 5 étoiles.

La vue au sommet est magnifique sur l'Oisans (la Meije, le Râteau, les glaciers du Mont de Lans, les Aiguilles Rousses....), sur le Vercors et la Chartreuse, et bien évidemment sur le Seigneur de ces lieux : le Grand Pic de Belledonne.

(*) S3, 25° de pente moyenne, un court passage en S4 à 39° vers le haut.

L'album photo - La trace sur visugpx

La descente en face du Grand Colon

Notre itinéraire