Prise en main de l'interface

Le bandeau noir supérieur non seulement indique le numéro de version mais permet, en cliquant dessus, d’accéder au tableau de bord pour régler les différentes options et les listes de filtres (voir ci-dessous).

Le gros bouton Power permet d'activer ou désactiver Ublock pour le site de l'onglet actif. Si l'on fait un Ctrl - clic l'action ne concerne que la page consultée et non plus le site entier. SI Ublock est actif le bouton est de couleur bleue et l’icône dans la barre d'outil est de couleur rouge. S'il est inactif les deux sont de couleur grise. Si Ublock est désactivé pour un site donné (ou une page) cet état est enregistrée dans un liste blanche jusqu'à action contraire.

Un clic sur les bandeaux Requêtes bloquées ou Domaines connectés montre ou cache la liste des différents sites concernés. Le code couleur sur la gauche indique un domaine totalement bloqué (rouge), partiellement bloqué (gris) ou non bloqué (vert).

À coté de "Sur cette page" une icône en forme de pipette permet de créer des filtres de manière graphique en sélectionnant le ou les éléments à bloquer. Un clic dans la page aura pour effet d'ouvrir une boîte de dialogue modale permettant de sélectionner et / ou modifier un filtre dans une liste pré-établie. Cliquez sur l'un des filtres proposés pour voir l'effet qu'il aura sur la page. Un Ctrl-clic aura pour effet de le débarrasser de son chemin complet, c'est à dire de l'appliquer à tous les éléments similaires de la page. Une fois atteint un résultat conforme à votre attente cliquez sur le bouton "Créer".

Il se peut toutefois que l’élément supprimé réapparaisse au rechargement de la page. Il y a plusieurs raisons possibles :
  • Vous avez peut-être un filtre cosmétique d'exception ( #@# ) annulant le filtre cosmétique de blocage ( ## ).
  • Le filtrage cosmétique est peut-être désactivé pour ce site
  • L'option "Utiliser en plus les règles esthétiques" dans l'onglet "Liste de filtres" est peut-être décochée
  • Plus probablement l'URL ou le sélecteur CSS pour l'élément bloqué a une partie variable qui change chaque fois qu'une page est chargée. Essayez de modifier le filtre en utilisant des règles plus génériques, Parfois, cela nécessite d'observer les données DOM environnantes.
À droite de la pipette une icône en forme de liste permet d'ouvrir dans un onglet séparé un registre des requêtes réseau et des éléments, indiquant pour chacun d'entre eux s'ils sont bloqués ou autorisés.

Choisir dans la liste déroulante la page à inspecter (ou toutes) puis cliquer sur le bouton de rechargement.


  • les lignes en mauve indiquent des requêtes annulées à cause d'un filtre de blocage
  • les lignes en vert indiquent des requêtes autorisée malgré un filtre de blocage du fait d'un filtre d’exception (voir syntaxe des filtres statiques ci-dessous)
  • les lignes en jaune pale (peu visible) indiquent soit un élément DOM bloqué par un filtre cosmétique soit une requête bloquée pour une ressource et redirigée vers une ressource de remplacement locale.
  • les lignes sans couleurs indiquent une ressource autorisée car ne rencontrant aucun filtre de blocage
Lorsqu'une ressource est bloquée / autorisée / cachée la 3ème colonne contient le filtre responsable. En cas de remplacement elle contient la ressource locale utilisée en remplacement de la demande de réseau bloquée. Un clic dans la case affiche des informations plus détaillées.
Par défaut toutes les entrées sont affichées sur une seule ligne, ce qui peut conduire à tronquer l'adresse dans la 6ème colonne. Le bouton en forme de double chevron  permet l'affichage sur plusieurs lignes.
Si dans la liste déroulante vous avez choisis "Tout" et qu'ensuite vous avez clos un onglet il y a sans doute dans la liste des entrées ne correspondant à rien. L'icône en forme de croix permet de les effacer.
La gomme permet d'effacer toutes les entrées de la liste.

Quand au filtre il permet d'affiner la sélection en entrant une chaîne de caractère selon la syntaxe suivante (exemples) :

foo affiche uniquement les entrées contenant foo
|foo affiche uniquement les entrées commençant par foo
foo| affiche uniquement les entrées se terminant par foo
|foo| affiche uniquement les entrées correspondant exactement foo
!foo affiche uniquement les entrées ne contenant pas foo
css || image affiche toutes les entrées correspondant soit à css soit à image
!css || image affiche toutes les entrées correspondant ni à css ni à image
|-- affiche uniquement les entrées bloquées
!|-- affiche uniquement les entrées autorisées
!|-- facebook affiche uniquement les entrées autorisées contenant le mot clé facebook
|xhr google affiche les entrées du type XMLHttpRequest contenant le mot clé google

Le tableau de bord

Rappel : pour accéder au tableau de bord il faut cliquer sur le bandeau noir supérieur, avec le numéro de version. Cela ouvre un nouvel onglet dans Firefox avec 6 onglets :

  • Paramètres
  • Listes de filtres
  • Mes filtres
  • Mon filtrage dynamique
  • Liste blanche
  • À propos

Le menus paramètres

Cacher les espaces réservés aux éléments bloqués : purement esthétique

Afficher le nombre de requêtes bloquées sur l'icône : il s'agit de l'icône dans la barre d'outils de Firefox, ne concerne que la version bureau.

Utiliser le menu contextuel si possible : ajoute une entrée "bloquer l’élément" dans le menu contextuel (clic droit)

Désactiver les infobulles : il y a peut-être un intérêt mais je ne vois pas lequel

Mode Daltonien : pas testé, désolé

Activer le stockage des paramètres dans le nuage : cette option permet d'utiliser Firefox Sync ou Chrome browser's Google account pour enregistrer les paramètres. Et donc d'avoir les mêmes réglages sur toutes les machines synchronisées quelque-soit leur nature (ordinateur, tablette, smartphone...). Hum....

Activer les fonctionnalités avancées : à réserver aux utilisateurs expérimentés... qui se passeront de mes explications.

Confidentialité

Désactiver la prédiction des actions sur le réseau (préchargement et chargement spéculatif : voir cette page). Certes ces techniques permettent de charger en temps masqué des pages que vous lirez peut-être mais au prix d'un gaspillage de données dans le cas contraire. J'ai coché cette option sur mon smartphone.

Désactiver l'audit hyperlien : pas d'avis. Lire cette page pour comprendre de quoi il s'agit.

Empêcher la fuite des adresses IP locales via WebRTC : WebRCT est une technologie Javascript permettant des échanges pair à pair (téléphonie, visio-conférence...) sans passer par des modules propriétaires (voire cette page Wikipédia). Dans le cas ou plusieurs utilisateurs utilisent la même adresse IP publique (derrière une box par exemple), il faut évidement que le processus puisse déterminer à quelle machine rattacher une communication : il utilise pour cela son adresse sur le réseau local. Cela ne pose en principe pas de problème... sauf si vous utilisez un VPN pour préserver votre anonymat.

Comportements par défaut

Ces comportements peuvent être activés / désactivés au cas par cas sur le bandeau de commutateurs de l'interface. L'état de ces commutateurs est ensuite mémorisé site par site. Les options activables ci-dessous dans l'onglet Paramètres constituent de ce fait le cas général pour tous les sites pour lesquels une règle particulière n'a pas été enregistrée.

: quelques fois des publicités sont cachées dans des <div> sous forme de texte (par exemple les liens sponsorisés de Google). Cacher ces publicités peut entraîner des "dommages collatéraux", d'où cette option. N.B. cette option fonctionne à l'inverse des autres : quand l'icône est barrée d'une croix rouge c'est que le filtrage esthétique est désactivé et donc que les pubs sont visibles.


Bloquer les éléments médias d'une taille supérieure à... Peu d'intérêt pour une connexion illimitée, si ce n'est écologique, mais intéressant dans le cas d'une connexion 3/4G. La valeurs par défaut est de 50Ko mais elle est modifiable. Indiquer 0k revient à bloquer tous les médias. À noter qu'une option existe dans les paramètres de la version Android de Firefox pour bloquer les toutes images mais qu'elle n'est pas personnalisable site par site. N.B. c'est quand l'icône est barrée d'une croix rouge le téléchargement est bloqué. Notez par ailleurs que si les média sont déjà dans le cache de Firefox l'effet du commutateur n'est plus visible.


Bloquer le téléchargement des polices distantes : à priori vous avez déjà tout ce qu'il faut sur votre ordinateur et votre pour afficher correctement toutes les pages. Et non seulement cela économisera de la bande passante mais rappelez-vous que les Google Webfonts et autres Adobe Edge Fonts sont d'abord des outils d'espionnage. À noter que cette option existe dans les paramètres de la version Android de Firefox (rubrique Avancé) et que dans la version bureau il faut aller dans Préférences -> Contenu puis cliquer sue Avancé dans la rubrique "Polices et couleurs" et enfin décocher l'option "Autoriser les pages web à utiliser leurs propres polices au lieu de celles choisies ci-dessus". Mais ceci n'est alors plus personnalisable site par site. Il y de plus une autre différence : UBlock permet le téléchargement des polices qui sont sur le même site que la page, Firefox ne fait pas la distinction. N.B. c'est quand l'icône est barrée d'une croix rouge le téléchargement est bloqué. Notez par ailleurs que si la ou les police(s) sont déjà dans le cache de Firefox l'effet du commutateur n'est plus visible.


Enfin il y a un commutateur de l'interface qui ne correspond à aucune option des paramètres :
il s'agit des fenêtres popup. Par défaut elles sont autorisées à moins qu'il y ait un filtre pour les bloquer. Activer le commutateur consiste donc à les refuser même dans ce dernier cas. Ici encore on trouvera une option dans les paramètres de Firefox (rubrique Contenu) mais ici encore elle ne sera pas personnalisable site par site.

La liste des filtres

UBlock Origin utilise à peu de chose près la même syntaxe de filtrage que AdBlock Plus et donc les mêmes listes de filtres.Un certain nombre d'entre elles sont pré-sélectionnées par défaut, pour répondre à un usage qualifié de "facile" (voir ci-dessous) principalement orienté blocage de publicité. Il y a toutefois quelques filtres supplémentaires que vous pouvez cocher utilement.

Rubrique [Publicité]
- Adblock Warning Removal List​​​​​​​​ (pour supprimer les avertissement anti-pub)
- Anti-Adblock Killer | Reek​​​​​​​​​  Attention : nécessite l'installation de l'extension Greasemonkey (pour Firefox) ou Tampermonkey (pour Chrome)
À noter que l’efficacité n'est pas à 100%

Rubrique [Confidentialité]
- Fanboy’s Enhanced Tracking List​​​​​​​​​ (Attention : peut occasionner de faux positif)

Rubrique [Réseaux sociaux] :

- Soit Fanboy's Social Blocking List soit Fanboy’s Annoyance List, plus complète. Inutile de mettre les deux, la première est incluse dans la seconde
- Anti-ThirdpartySocial sous réserve de l'avertissement inclus dans la liste : "Avertissement, va bloquer des sites de commentaires basés sur Facebook et peut également bloquer des applications ou jeux de Facebook".

Après avoir coché (ou décoché) des listes supplémentaires ne pas oublier de cliquer sur le bouton "Appliquer" apparu à droite du tableau de bord.

Listes personnalisés (Mes filtres)

Nous avons vu plus haut comment créer un filtre avec l'aide de la pipette. C'est dans l'onglet "Mes filtres" du tableau de bord que nous allons les retrouver, les éditer si nécessaire et éventuellement en créer de nouveaux.

À propos de la syntaxe il suffit de se rappeler que c'est la même que celle de AdBlock Plus et ce consulter cette page (en français pour la majeure partie).

Niveaux de blocage

Dans cette page de wiki (en anglais) Raymond Hill montre comment Ublock Origin peut être utilisé bien au delà d'un simple filtre anti publicité. Il illustre sont propos à travers un test portant sur la visite (le 24 juillet 2015) de 83 sites à fort trafic, en mesurant le nombre de serveurs tiers (c'est à dire autre que serveur correspondant à l'URL dans la barre d'adresse) auquel le navigateur a été connecté, en faisant varier le niveau de filtrage.
  • Les modes de réglage
  • pas de blocage
  • Mode "très facile" : seules les listes "uBlock filters" et "EasyList" sont cochées
  • Mode "facile" : correspond au réglage par défaut
  • Mode "médium" : activer les fonctionnalités avancées et ajouter * * 3p-script block ainsi que * * 3p-frame block dans l'onglet "Mes filtres". Ne pas oublier de cliquer sur "Appliquer".
  • Mode "difficile" : la même chose + * * 3p block dans l'onglet "Mes filtres".
Les résultats sont spectaculaires :



Attention : gardez à l'esprit que si le fait de durcir les filtres présente des avantages certains (chargement plus rapide des pages, préservation de sa vie privée...) cela comporte également des risques de blocages de certains sites.

Pour ma part j'ai adopté le mode médium et touchons du bois, tout se passe bien.