Les lecteurs de linuxfr l'auront noté au détours d'un commentaire de Xinfe : eg est, pour les cas les plus simples, une alternative séduisante à man. Si comme moi vous ne connaissez rien de plus ennuyeux que de devoir consulter des pages entières de manuel regorgeant d'options que vous n'utiliserez jamais alors qu'un simple exemple suffirait à votre bonheur alors eg est fait pour vous. 

Pour l'installer pas de souci sous Archlinux, le paquet est dans AUR, mais je n'en ai pas trouvé pour Ubuntu et dérivés

Les fichiers exemples sont stockés au format Markdown dans deux répertoires : celui par défaut, fourni par le paquet (/usr/lib/python3.4/site-packages/eg/examples/ sur mon ordi) et un éventuel répertoire personnalisé. Pour indiquer l'emplacement de ce dernier (et modifier éventuellement le chemin de celui par défaut) il faut créer un fichier ~/.egrc sous la forme suivante :

[eg-config]
examples-dir = /un_autre/répertoire/
custom-dir = ~/mon/répertoire/personnalisé

Pour créer un nouveau fichier d'exemple le plus simple est évidement de s'inspirer d'un fichier fourni avec le programme. Son nom sera composé du nom de la commande suivi de l’extension .md

On obtient la liste des fichiers exemples disponibles par l'option --list : eg --list

Ce qui donne initialement ifconfig whereis ls less cut which more ps whatis rm locate chmod find touch grep sudo xargs cat ln mv cd mkdir tr scp pwd kill od hexdump du cp chown sort curl awk su top tar wc gcc

Ironie de l'histoire il n'existe ni page man ni page eg consacrées à eg. Mais la documentation sur le site est assez claire (mais en anglais).

Pour ma part je me promets de contribuer prochainement en rédigeant une page sur la gestion des meta-données des photos avec exiv2. Y'a du boulot....