Nous avions déjà fait le Mont Bréquin en mai 2012, mais par la face Nord depuis Les Menuires. Un joli couloir sous le sommet, 500m de pente soutenue, toutefois le reste n'était que long faut plat relativement ennuyeux. Mais nous partions de 1850m d'altitude, quasiment ski aux pieds.

C'est tout à fait par hasard que nous avons refait ce sommet lundi dernier, par la face Ouest cette fois. Nous nous étions intéressé à une vielle maison à retaper à proximité du village de Beaune, au dessus de Saint-Michel-de-Maurienne. Pour ne pas faire le voyage à vide nous avions décidé de faire une petite randonnée au dessus, à Roche Jaille, qui nous paraissaient bien suffisante après 3 semaines d'inactivité. Nous imprimons à la hâte un itinéraire sur Camp to Camp qui nous stipule qu'au niveau du hameau des Chalets de Beaune il faut tourner franchement au Nord. Ce que nous ne fîmes point, trop heureux de suivre une belle trace faite par nos prédécesseurs dans 10cm de neige fraîche. Et flemme aussi de sortir la carte du fond du sac. Certes nous avons donc fait 1500m au lieu des 1000 prévus, mais c'était la bonne pioche !

Pour la faire courte 1000m de poudreuse digne d'un mois de février, dans une pente moyennement soutenue, par un temps splendide et dans un cadre magnifique en face des Aiguilles d'Arves, du massif de l'Oisans et des Cerces.

La trace sur VisuGPX - L'album photo.

Notre itinéraire

Le panorama sommital