Faire soi-même ses liqueurs, pour peu que l'on puisse trouver les bon ingrédients, est une chose facile et agréable.

J'ai déjà évoqué le génépi dans un billet précédent : il s'agit d'une recette un peu particulière car, comme toutes celles de liqueurs à base de plantes, il vaut mieux la réaliser à partir d'alcool pur (≥ 90°) pour éviter un goût de fruit résiduel. Par contre une simple eau de vie de fruit à 45°, comme on en trouve en grande surface, conviendra parfaitement à toutes les liqueurs de fruits. Ici en Haute-Savoie, comme dans bien des régions montagneuses, on trouve aisément de nombreux fruits sauvages, tellement plus parfumés que les variétés de culture : myrtilles, framboises, fraises des bois, airelles... Nous utilisons toujours la même recette : 400g de fruit et 200g de sucre dans 1 litre d'alcool, laisser infuser au moins 1 mois, filtrer et mettre en bouteille.

Cette année nous avons essayé avec du genévrier : 100g de baies concassées dans 1 litre d'alcool, filtrer puis sucrer. Il est important de choisir des baies bien mûres, de couleur violet foncé, et de les ramasser après les premières gelées. Nous avons ramassé les fruits fin décembre, résultat dans quelques semaines.

Quand vous vous baladez en montagne, dès la fin de l'été, pensez à prendre quelques récipients.

Avec de jolies étiquettes de votre composition cela fera de superbes cadeaux de Noël, généralement fort appréciés.