Enfin on établira une listes des applications que l'on installe par défaut. Rien de plus facile après une fraîche installation :
yaourt -Qe | cut -d ' ' -f 1 | sort > liste_brute
leafpad liste_brute #retirer les paquets spécifiques, drivers, AUR...
cut -d \/ -f 2 liste_brute > liste

et mettre cette liste quelque part facilement atteignable. La mienne est ici est repose sur l'environnement de bureau KDE. Si l'on veut installer des paquets issus de AUR il vaut mieux en faire une liste à part et utiliser yaourt quand celui-ci sera installé.

booter sur l'image d'installation et installer ssh

loadkeys fr #taper loqdkeys fr puisque le clavier est pour l'heure en qwerty
pacman -Sy openssh
nano  /etc/ssh/sshd_config
  #décommenter "PermitRootLogin yes"
  #décommenter "PermitEmptyPasswords no" et mettre la valeur à yes
systemctl start sshd
ifconfig #pour connaître l'adresse ip à laquelle se connecter avec ssh

Se connecter depuis une autre machine

ssh root@192.168.x.y #mettre ici l'adresse trouvée à l'étape précédente.

Partitionnement

Créez au minimum une partition racine et une pour /home. Avec les machines modernes disposant de plus de 2Go de mémoire il n'est plus nécessaire de prévoir de swap, sauf si vous prévoyez d'utiliser l'hibernation. Utilisez fdisk ou gdisk suivant que votre disque dur doive être partitionné en MBR ou en GPT. Si votre carte mère utilise un firmware UEFI il est en principe nécessaire d'utiliser GPT.


Montage des partitions

mount /dev/sdaX /mnt                    # remplacez sdaX par la partition qui va bien
mkdir /mnt/home
mount /dev/sdaY /mnt/home               # remplacez sdaY par la partition qui va bien
swapon /dev/sdaZ                        # si partition de swap

Installer la base

pacstrap /mnt base base-devel

Créer le fstab

genfstab -U -p /mnt >> /mnt/etc/fstab

chroot

arch-chroot /mnt

Nom machine

echo NomDeLaMachine > /etc/hostname

locale et fuseau horaire

echo "fr_FR.UTF-8 UTF-8 " >> /etc/locale.gen
locale-gen
echo 'LANG="fr_FR.UTF-8"' > /etc/locale.conf
export LANG=fr_FR.UTF-8
ln -s /usr/share/zoneinfo/Europe/Paris /etc/localtime

clavier

echo KEYMAP=fr-pc > /etc/vconsole.conf
nano /etc/X11/xorg.conf.d/10-keyboard-layout.conf
# coller les éléments ci-dessous
# (disposition oss avec æ et œ)
  Section "InputClass"
    Identifier         "Keyboard Layout"
    MatchIsKeyboard    "yes"
    MatchDevicePath    "/dev/input/event*"
    Option             "XkbLayout"  "fr"
    Option             "XkbVariant" "oss"
  EndSection


pacman

echo -e '\n[archlinuxfr]\nSigLevel = Never\nServer = http://repo.archlinux.fr/$arch' >> /etc/pacman.conf
cp /etc/pacman.d/mirrorlist /etc/pacman.d/mirrorlist.backup
sed '/^#\S/ s|#||' -i /etc/pacman.d/mirrorlist.backup
rankmirrors -n 6 /etc/pacman.d/mirrorlist.backup > /etc/pacman.d/mirrorlist
pacman -Syy

Cloner

wget http://blog.vintherine.org/public/Linux/liste # mettre votre liste à la place, voir plus haut
# ou nano liste et copier / coller
pacman -S `cat liste`
rm liste
# si yaourt est dans la liste il est maintenant disponible pour installer des paquets AUR.

Pilotes graphiques

lspci | grep VGA
# En fonction du résultat choisi l'un des 3 pilotes ci-dessous Pacman -S xf86-video-intel pacman -S xf86-video-ati pacman -S xf86-video-nouveau nouveau-dri libtxc_dxtn

ramdisk

mkinitcpio -p linux

root

passwd # saisir le mot de passe root
echo "export EDITOR=nano" >> /root/.bashrc

Installer grub (Système BIOS)

grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg
grub-install --no-floppy --recheck /dev/sda 

Installer grub (Système UEFI)

mkdir -p /boot/efi
mount -t vfat sdaX /boot/efi  # remplacez sdaX par votre partition EFI
mkdir -p /boot/efi/EFI        # Peut-être existe-t-il déjà si Windows a été pré-installé
grub-install --target=x86_64-efi --efi-directory=/boot/efi --bootloader-id=arch_grub --recheck
grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg
N.B. se reporter au wiki pour démarrer d'autres systèmes (Windows par ex.)
 

Démarrer les services

systemctl enable sshd
systemctl enable NetworkManager
systemctl enable ModemManager.service   #s'il faut gérer une clef 3G
systemctl enable kdm visudo #décommenter %wheel ALL=(ALL) NOPASSWD: ALL

Créer un utilisateur

useradd -g users -m -s /bin/bash -G sys,adm,lp,wheel,uucp,locate,games,network,video,audio,optical,storage,scanner,power <nom utilisateur>
passwd <nom utilisateur>

Quitter et redémarrer

exit
umount -R /mnt
reboot

En conclusion

Voilà ma procédure à ce jour, elle devra toujours évoluer avec la distribution. Peut-être inspirera-t-elle un archer qui aura la même problématique que moi pour établir la sienne, mais en aucun cas elle ne devrait être suivie aveuglément. Elle n'a pas vocation à remplacer le wiki mais seulement à rendre l'installation plus rapide quand on en maîtrise préalablement les principales étapes.


(1)  Pour répondre d'avance aux arguments (fallacieux) selon lesquels Arch n'est pas une distribution à installer pour tout le monde je dirais :
  • que d'après mon expérience une Arch, hors situation exceptionnelle (1 fois par an ?) est plus facile à mettre à jour qu'une Ubuntu
  • que comme en cas de problème c'est moi qui intervient autant que ce soit sur la distribution que je connais le mieux
  • que ssh ce n'est pas fait pour les chiens
  • qu'une rolling release évite une grosse manip tous les 6 mois (ou une très très grosse qui ne fonctionne pas toujours tous les 2 ans)
  • qu'avec Arch on n'a pas à s'emm..... avec les ppa
  • et que de toutes manières c'est comme ça et pas autrement. Na !