Massif des Cerces, Grand Area par la crête de Cristol

Grand Aréa Départ : Parking de la bergerie, dernier lacet sur la route du col de Granon (2171m).
Point culminant : 2869m (sommet)
Dénivelé : +700 m
Horaire : 4h

Le mur de la crête de Cristol date de l’époque de Louis XIV. Construit par Jacques Ier Fitz-James, duc de Berwick, il servait de ligne de défense entre le royaume de France et le duché de Savoie. Une route dite du Roi permettait l’acheminement rapide des troupes sur cette ligne de défense. En bas marmottes garanties et au sommet magnifique panorama à 360°.

Montée : Depuis le parking suivre le sentier qui remonte vers la porte de Cristol. Laisser à gauche (Ouest) le sentier qui descend de l'arête sud (voie de descente) et continuer plein Nord. Juste avant la crête et le col un sentier part à gauche rejoindre facilement l'arête Nord. Mais on pourra lui préférer un cheminement plus aérien par la porte de Cristol et la crête du même nom. Cheminer au mieux sur un mur historique (voir ci-dessus) en escaladant de courts ressauts rocheux et en en contournant d’autres. A la jonction avec la crête de l’Echaillon, remonter la crête Nord du Grand Area jusqu’à l’altitude de 2700 m avant de basculer sur les pentes Nord. Les remonter en oblique jusqu’à un col à peine marqué. Un poteau indicateur jalonne l’endroit. Franchir le col et après une courte descente, rejoindre un sentier qui permet d’atteindre le sommet. Des pancartes indiquent clairement le cheminement à suivre.

Descente : Depuis le sommet, suivre le sentier qui part plein Sud en direction du Petit Aréa. Au petit col qui sépare les deux sommets, prendre à gauche pour descendre les pentes herbeuses inférieures qui ramènent vers la bergerie du point de départ.

Massif des Cerces,Mont Chaberton

Chaberton Départ : Centre de vacances Village du Soleil, environ 300 m sur la gauche après la sortie de la station du col de Montgenèvre (1850m)
Point culminant : 3131 m (sommet)
Dénivelé : +1280 m
Horaire : 6/7h

Le Mont Chaberton, situé sur la frontière, est dominé par un ancien fort italien détruit par l'artillerie française au début de la seconde guerre mondiale. Remarquer pendant la progression le long de la croupe terminale, la présence de piquets en queue de cochon et de barbelés qui sont les restes du système de défense italien.

Montée : Depuis le village de vacances, suivre le chemin des Baisses (GR 5) jusqu’à la bergerie du point coté 2025m. Quitter le GR vers la droite après le détour dû à un mouvement de terrain et suivre alors le sentier panneauté du col du Chaberton. Laisser sur la gauche le télésiège du Rocher Rouge pour s’élever vers le Nord-Est dans un vallon bien marqué. Passer devant l’abri des Sept Fontaines avant de basculer en rive droite et d’arriver au col (2674 m). Remonter en direction du Sud-Est une large croupe par une succession de bons lacets qui mènent jusqu’au sommet.

Descente : Par l’itinéraire de montée.

Parc national des Écrins, col et lac d'Arsine

Vallée d'arsine Départ : Le Casset, 1530m.
Point culminant : 2455m (lac)
Dénivelé : +1100m
Horaire : 5h

Une incontournable du massif des écrins, avec une petite variante à la descente.

Montée : Prendre le GR54 depuis le Casset, passer le lac de la Douche et continuer sans difficulté jusqu'au col (2340m). On n'oubliera pas au passage de jeter un coup d'œil sur le splendide couloir Davin, lieu d'initiation au ski de pente raide. Au col tourner à gauche pour le lac (2455m)

Descente : Retourner au col puis aux chalets d'Arsine. De là soit redescendre par l'itinéraire de montée, soit prendre une sente à droite au point coté 2216m, 400m environ après le chalet. S'élever en oblique vers l'Est dans des pentes de rocailles et aller vers des pentes herbeuses mêlées de rochers (cairns).La sente franchit une petite bande de rochers et poursuit pour gagner le plateau herbeux du Dégoulou (2400m environ, beau belvédère). Continuer vers l'Est sur la crête herbeuse, éviter quelques rochers par la gauche, et rejoindre au mieux le fond d'un vallon que l'on descend jusqu'à trouver une sente amenant à des cabanes (point coté 1999m). Le sentier revient alors dans le vallon puis passe rive droite et descend sur une passerelle permettant de retrouver le chemin de montée.

Parc national des Écrins, Lac et pic Est de Combeynot

Combeynot Départ : Les Boussardes, 1626m.
Point culminant : 2555m (lac) ou 3145m (sommet)
Dénivelé : +930m (lac) +1520m (sommet)
Horaire : 4h30 (lac) 8h (sommet)

Montée relativement facile au lac, nombreuses possibilités hors sentier au delà : Pic Est mais aussi (plus faciles) Tête du Vallon (3059m) ou encore brèche du Vallon de la Route (2913m). Superbe vue au sommet du Pic Est.

Montée :Prendre le sentier du vallon du Fontenil qui démarre le long du poteau du Parc. À une bifurcation (1676m, poteau) prendre à gauche et continuer au fond du vallon jusqu'au lac. Seule une petite section, sous l'éperon Sud de la Gardette, comporte quelques rochers.

Montée au pic Est : S'élever au-dessus de la cuvette à droite par une bonne sente qui traverse une zone de blocs puis monte obliquement dans de grand éboulis pour arriver au sommet d'un verrou rocheux. Continuer le vallon vers l'Ouest (pierrier, cairns) et appuyer peu à peu à droite, sous une barre rocheuse, pour gagner la base des falaises qui dominent le cirque. On découvre une rampe pierreuse oblique à droite sous des cascades, qui donne accès aux pentes sommitales. Après la rampe monter droit au dessus dans des rochers faciles puis obliquer à droite dans des pierriers pour gagner la brèche de Combeynot (3061m, c'est en fait un large col). Suivre la crête à droite (Est) en évitant deux petites flèches rocheuse par le flanc droit (pierriers, courts passages rocheux) et gagner le Pic Est (assez aérien dans le haut).

Descente : par le même itinéraire.

N.B. Le massif de Combeynot est réputé pour ses chamois. Étant parti tôt j'ai eu la chance, ce jour là, de voir une harde de plus de 100 têtes traverser devant moi.