Est-ce le signe des jours difficiles que traverse le pays ? L'insistance des vendeurs de souvenirs à vous faire entrer dans leur boutique, plus encore qu'ailleurs, nous incite à presser le pas pour leur échapper. Plus la zone est touristique, pire est le bagout.

En fin d'après midi nous nous sommes retrouvés dans un hammam. Pas un pour touriste dans un hôtel ****, un où l'on vient en famille, les hommes avec leurs fils et les femmes avec leurs filles. Curieusement l'affluence était faible chez les hommes mais on nous en donne vite la raison : c'etait le jour du derby entre les 2 grands clubs de football de Tunis, l'Espérance Sportive et le Club Africain. Beaucoup étaient devant la télévision (2-1 pour l'Espérance).

Pour en revenir au hammam, c'est une expérience à ne pas rater. L'établissement que nous avons choisi ("Le Bain Maure Romane", Avenue de la Libération) est l'un des rares à proposer 2 établissements au lieu de réserver des journées en alternance pour les hommes et pour les femmes. Nous avons eu droit, outre les bains de vapeur, à un gommage, un massage et un shampoing, le tout pour 10 dinars, et une vraie limonade nous a été offerte dans la salle de repos.