Selon la Cimade, s'appuyant sur un rapport sénatorial et une étude de la Cour des comptes, une expulsion reconduite à la frontière d'un étranger en situation irrégulière coûte environ 27.000€, soit le salaire charges comprises d'un professeur débutant (*). Claude Guéant, exécuteur des basses œuvres, se vante d'en avoir ordonné 33.000 en 2011 et en promet plus de 35.000 cette année. Faites le compte : 35.000 x 27.000€ = 945.000.000€. Cela représente quasiment 10% du montant attendu du plan d'austérité présenté par le gouvernement en novembre dernier.

Et encore ce chiffrage ne tient pas compte de ce que rapportent les travailleurs étrangers à l'économie, contrairement aux boursicoteurs et autres spéculateurs qui la parasitent.

(*) La Croix-L’Evénement, 2 décembre 2008 et Le Monde, 30 octobre 2009