Selon une étude publiée lundi 10 octobre par la banque Lloyds TSB et reprise dans un article du Monde, les riches anglais, apeurés par les émeutes (provoquée par les injustices dont ils se rendent coupables) sont de plus en plus nombreux à vouloir venir vivre... en France.

Je me souviens d'une époque pas si lointaine ou les riches français voulaient tous vivre en Angleterre, louant la liberté d'entreprendre, les faibles taux d'imposition et la reconnaissance faite à ceux qui réussissent.


L'idée que les vampires ne se sentent bien nulle part n'est pas pour me déplaire.