Vintherine : le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 30 mai 2014

Sápmi 2014 : les préparatifs

Comme en 2012 nous retournerons cette année en pays Sápmi avec pour objectif une boucle traversant 3 parcs nationaux suédois (Stora Sjöfallet, Sarek et Padjenlanta) et un parc norvégien (Rago). Au total 210km et 4210m de dénivelé, prévus en ±12 jours en fonction de la météo et des options choisies. Voici un aperçu de l'itinéraire (cliquez pour agrandir) :

Vous trouverez ci-dessous des liens avec des cartes détaillées des 4 parties du trajet, utilisant les conventions suivantes :

  • Les traits en rouge représentent l'itinéraire prévu, ceux en vert les variantes possibles
  • Les traits pleins correspondent aux marches sur sentier, les pointillés hors sentiers.

Nous pensons tenir une moyenne de 17km/jours hors piste et 23km/jours sur les sentiers.

Lire la suite...

lundi 2 septembre 2013

Diaporama de nos vacances en Ouganda et au Kenya

Après les photos (http://photos.vintherine.org/index?/category/28-ouganda_kenya_2013) voici un diaporama de nos vacances en Ouganda (chez Lauriane) et au Kenya.

Vacances en Ouganda et au Kenya : Kampala, Mont Elgon, parc du Masai-Mara, Sipi Falls... from Vincent Gay on Vimeo.

La vidéo est en qualité HD (1280x720) et peut parfaitement être regardée en plein écran ou sur une télévision. Si vous trouvez qu'elle pixelise c'est que le lecteur est mal réglé : passez votre souris dans le coin en haut à droite et choisissez "720 quality" à gauche de la barre d'icône qui s'affiche.

Vous pouvez aussi la voir sur Viméo ici : https://vimeo.com/78060382

Si vous préférez la télécharger (pour la regarder sur votre télé ou  parce que votre connexion ne vous permet pas le streaming) vous pouvez choisir cette version : https://www.dropbox.com/s/hxlx8qxi1a59909/Ouganda-Kenya_2013.webm. Elle est au format ouvert webm et est lisible par tout lecteur vidéo décent tel vlc.

jeudi 8 août 2013

Le Masai Mara

L’Afrique ça décoiffe ! Pour notre premier séjour en Afrique subsaharienne nous avons eu le bonheur de passer deux jour dans la réserve nationale du Masai Mara, au sud du Kenya. Ce parc de  1.510 kmest accolé à celui du Serengeti (Tanzanie) qui s'étend sur 14.763 km2, ce qui constitue au total un sanctuaire animal grand comme près de 4 fois la Haute-Savoie.

Une fois par an pendant la saison sèche d'immenses troupeaux de gnous (environ 1,5 millions de têtes), accompagnés de toute la gente herbivore (zébres, antilopes, éléphants, girafes, buffles, phacochères...) et suivis de près par leurs prédateurs (lions, léopards, guépards, hyènes...) fuient la sécheresse du Serengeti pour le triangle du Mara.

C'est la "grande migration", partie d'un cycle annuel qui se déroule sur près de 1500 km (aller puis retour) et qui démarre dès la fin de la saison des pluies, en mai. Les troupeaux quittent les plaines du Ngorongoro et remontent lentement par l’ouest et la région de Grumeti puis vers le nord en direction du Masai Mara qu'ils atteignent fin juillet début août. Ils y demeurent jusqu’en octobre, avant d’amorcer la redescente vers le sud. En novembre décembre, ils convergent au sud du Serengeti et s’installent à nouveau dans les plaines du Ngorongoro où les femelles mettent bas vers le mois de mars. Ils restent alors sur place le temps que les petits prennent des forces, puis recommencent un nouveau cycle en remontant vers le nord.

De nombreux films et documentaires ont été consacrés à ce phénomène unique, mais le voir en grandeur nature est une expérience inoubliable !

Ci-dessous quelques détails pratiques.

Lire la suite...

mardi 28 août 2012

Promenades en pays Sápmi

Voilà, les vacances sont finies ! Elles furent bien actives et commencèrent par 4 semaines de promenade en Sápmi. Le Sápmi c'est le pays des Samis. Ne dites pas lapons, c'est un mot suédois péjoratif qui désigne des personnes habillées de guenilles.

Notre voyage a commencé par une randonnée d'environ 300km entre Saltoluokta (Suède) et Narvik (Norvège), empruntant notamment un peu du kungsleden, traversant le SarekNationalPark, continuant par le Padjelantaleden et le NordKalottleden et reliant enfin Narvik par le chemin le plus direct. Je ferais dès que possible une fiche détaillée de cet itinéraire.

La suite fut plus touristique : îles Lofoten (très à la mode actuellement), îles Vesteralen et enfin 2 jours à Oslo.

Voici un petit diaporama de 14 minutes réalisé avec ffDiaporama à partir des photos et bouts de film pris pendant ce voyage. Vous pouvez également le voir directement en HD sur Vimeo. Ou télécharger cette version moins compressée.

Promenades en pays Sápmi

mercredi 25 avril 2012

Tunisie, Jour 5 : Nabeul, Kélibia

Nabeul (نابل) est une ville touristique située juste au nord de Hammamet avec laquelle elle constitue une conurbation de 185.000 habitants. Sa renommée est liée à la qualité artistique de ses faïences et à son marché du vendredi. Ce dernier point justifiant notre visite ce matin. Hélas le marché ne vîmes point (pas trouvé) et à la place nous nous fourvoyâmes dans le quartier "artisanal" attrape-touristes. Sans doute ai-je déjà évoqué mon aversion pour ce genre de commerce qui consiste à interpeller le chaland dans la rue pour "l'inviter" à visiter son échoppe (juste pour regarder...) puis à proposer un prix que chacun sait devoir diviser par deux. À Nabeul quelques (rares) commerçants on compris que cette pratique pouvait déconcerter une partie de la clientèle européenne peu habituée au marchandage et aimant voir les prix affichés à l'avance (prix du reste conformes à la règle édictée ci-dessus).

L'après-midi nous nous rendîmes à Kélibia (قليبية), petit port de pêche situé à la pointe de la péninsule du Cap Bon, en face de l’île italienne de Pantelleria. La réputation du lieu tient essentiellement à ses superbes plages et à son vin de muscat, mais nous nous contentâmes de visiter sa citadelle aux origines multiples, actuellement en cours de rénovation.

Citadelle de Kélibia

Le jour 6 sera réservé au farniente et le jour 7 au retour, ici se terminera donc cette chronique tunisienne.

lundi 23 avril 2012

Tunisie, jour 4 : Tunis

Jeudi nous sommes allé à Tunis. Une journée pour visiter une ville c'est évidement trop peu et nous avons jeté notre dévolu sur le musée du Bardo ainsi que sur la visite du souk. Comme tout le monde.

Arf... Le musée est en travaux et seule une petite partie peut se visiter. Pas de chance. À noter toutefois un magnifique baptistère tout en mosaïque dont je ferais bien une copie en guise de baignoire dans notre salle de bain :-P

Baptistère Le Souk de Tunis

Quant au souk on a si vite fait de s'y perdre... Il est organisé en quartiers comme par exemple le souk des orfèvres, des femmes (costumes de mariées), des bijoux, de la laine, du cuivre. Mais il y aussi des km de jeans, de baskets, de babioles pour touristes... Bref mieux vaut se renseigner avant d'y aller, ce que justement nous avons oublié de faire. Nous n'avons par contre pas oublié de jeter coup d'œil au marché central : c'est un bonheur de couleurs et de senteurs.

Ensuite il fallu rentrer à Hammamet. Et circuler en voiture pour sortir de Tunis à l'heure de pointe est une aventure indescriptible ! Attendez-vous à tout : dépassement à droite, refus de priorité, limitation vitesse jamais respectées... Le summum fut atteint quand nous avons croisé une mobylette à contresens sur l'autoroute. Bah... nous sommes toujours vivants, et le conducteur de la mobylette aussi.

dimanche 22 avril 2012

Tunisie, jour 3 : Hammamet

Pas d'excursion mercredi, nous sommes restés à Hammamet. Pour une baignade d'abord, dans une mer à 18/19°C dans laquelle nous sommes rentrés sans effort. Pour une ballade dans et autour de la médina ensuite. Et pour une scéance de hammam enfin.

Hammamet

Hammamet

Hammamet (الحمّامات) est une station balnéaire située au sud du cap Bon, réputée pour ses longues plages de sable fin. C'est aussi une héritière des thermes romains jusque dans son nom puisque hammamet est tous simplement le pluriel de hammam. La médina se love au pied des remparts du ribat (fortin) et dans le labyrinthe des ruelles le bleu des portes et des fenêtres tranche avec le blanc des façade.

Lire la suite...

Tunisie, jour 2 : Kairouan, El-Jem

4ème lieux saint de l'Islam Kairouan(القيروان) est une ville de la taille d'Annecy. Fondée vers 670 (an 50 de l'Hégire) par Oqba Ibn Nafi Al Fihri elle servit de base à la conquête de l'Afrique du Nord par les musulmans. Elle est inscrite depuis 1988 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Naturellement nous avons commencé par la Grande Mosquée et à peine entrés dans la cour un guide s'est proposé à nous, comme la veille à Thuburbo Majus. Tout aussi gentil et intéressant.

Grande Mosquée de Kairouan Colisée de El-Jem

Lire la suite...

samedi 21 avril 2012

Tunisie, jour 1 : Zaghouan

Nous rentrons d'une semaine de vacances en Tunisie et il y a tant à dire que je ne sais par où commencer. Sans doute par un cri du cœur : les tunisiens sont des gens d'une gentillesse extraordinaire et je ne comprends pas pourquoi ce pays est abandonné par les occidentaux depuis le "printemps arabe".

Les touristes sont-ils tous neuneus ? Revendiquer la démocratie constituerait-il une prétention à ce point insupportable aux yeux des Européens ? En cette période de Pâque, la plus propice à visiter cette contrée superbe, les hôtels sont vides, les plages désertes (malgré une mer à peine en dessous de 20°C) et je ne parle pas des musées et des monuments historiques. Notre groupe de 17 personnes constituait, du lundi au vendredi, la seule clientèle d'un hôtel de 500 couchages ! (1)

Voici une photo de la plage de Yasmine-Hammamet mercredi 11 avril à midi :

Yasmine-Hammamet

D'autres sont sur notre album Picasa.

Lire la suite...

dimanche 9 octobre 2011

Suède sauvage

Le Padjelanta, le Stora-Sjöfallet et le Sarek constituent un ensemble de 3 parcs nationaux au cœur de la Laponie suédoise. Si les 2 premiers sont accessibles par des sentiers biens entretenus, de nombreux ponts et des refuges accueillants, ce n'est pas le cas du dernier qui ne dispose que de 2 ponts pour tout équipement.
Randonner dans ces contrées sauvages est une expérience inoubliable mais qu'ils ne faut pas prendre à la lègère.

Sarek National Park

Lire la suite...